Architecture

Orléans dessins d'architecture du Moyen-Age beffroi et tour des remparts

Dessin du beffroi de la ville médiévale Orléans

Dessin du beffroi architecture de la ville médiévale - Orléans

Le beffroi du XVsiècle

Pendant la captivité du duc d'Orléans qui fut emprisonné par les Anglais lors de la bataille d'Azincourt, les magistrats municipaux ou échevins se réunissent dans la quartier du Châtelet. A son retour, ils sont installés à l'auberge des Carnaux ou Crénaux, dont ils seront bientôt propriétaires. En 1445, ils font construire le beffroi. Il qui sera surélevé ultérieurement pour mieux marquer la fonction de l'édifice. Le beffroi est la tour de la ville, associé au bâtiment sur la place de la République. Ce dernier deviendra la première mairie de la ville.

La tour blanche d'Orléans dessinée au crayon

La tour blanche d'Orléans architecture du Moyen-Âge dessinée au crayon

La tour du XIVsiècle

Cette tour fait partie du rempart qui protégeait la ville d'Orléans. Sa base date du IVsiècle, sa partie supérieure du XIV et XVsiècles . C'est à cette époque que les meurtrières furent agrandies pour les canons. A la fin du XVsiècle, le rempart englobe les monastères de Saint-Aignan et de Sainte-Euverte. La tour perd alors sa fonction défensive. Elle est transformée en habitation. Les mâchicoulis du sommet sont ajoutés au XIXsiècle dans un but décoratif.

L'ancien quartier latin

La rue Pothier était l'ancienne rue de l'Escrivinerie. Elle est dédiée au métier de l'écriture, copiste, relieur, écrivain public. Cette rue accueille aussi la salle des Thèses, dernier vestige de l'Université. La rue de l'Université était proche de la rue des grandes écoles où étudièrent :

  • le réformateur Jean Calvin,
  • l'humaniste Guillaume Budé,
  • l'écrivain Etienne de la Boétie,
  • le poète Agrippa d'Aubigné,
  • le moraliste Jean de la Bruyère,
  • le conteur Charles Perrault,
  • et Jean-Baptiste Poquelin dit Molière.

Il y a la craie, le fusain, la mine de plomb, le crayon mou, le crayon tendre, le pinceau chinois, le pinceau japonais, la calebasse, l’empreinte, le pliage, le papier, la toile, la terre, le poudre de couleur, l’encre, le graphite, la plume d’oie, la brosse, l’eau, l’aquarelle, le lavis, la sépia, la feuille de papier découpée, l’enduit à l’eau, les doigts, la main, des pointes, des plumes Sergent-major, la souris, la patte de mouche, la bouche, la ficelle, l’éponge, la feuille, la sarbacane, chacun de ces outils est l’origine d’une famille de dessins. P Bloch

SOURCE : ville d'Orléans

Les meilleures offres du jour
coupons❯Ventes Flash Profitez en vite !

sur le thème dessin architecture à main levée monuments dessins croquis plein-air dessinés à main-levée châteaux maisons anciennes

Fabien Lesbordes

formateur arts-plastiquesDessinateur avec plus de 10 ans d'expérience et 6 ans comme sculpteur, je suis aussi formateur + graphiste professionnel depuis 2002. A votre service sur la région parisienne

Les mots de cet articleDessin architecture à main levée monuments Dessins croquis plein-air dessinés à main-levée châteaux maisons anciennes - Orléans dessins d'architecture du Moyen-Age beffroi et tour des remparts
  • architecture
  • dessin
  • moyen-âge
  • Orléans